17 novembre 2016 :

Remise de chèques aux associations,
APAR et Pélagie.

Le Général Eric Autellet

Etaient présents:

Le Général Eric Autellet, commandant l'Ecole de l'air
Danièle Mallart, élue au handicap
Didier Bartolli, Directeur groupe scolaire Viala Lacoste
Eve Aubry, directrice adjoint du lycée Viala Lacoste
Daniel Isnard, directeur adjoint de collège Viala Lacoste
Valérie Trochel, présidente de l'association des parents d'élèves
Elise Partiot, présidente d'erizu
Bernadette Salmon, présidente de l'APAR
Rica Lévy, présidente de Pélagie
Des lycéens de Viala Lacoste
Des membres de l'association erizu
Des membres de l'association APAR
Des membres de l'association Pélagie
Des Parents d'élèves
Le quotidien "La Provence"
et beaucoup d'amis ...

Les trois présidentes, Bernadette, Rica et Elise

Discours d'accueil de Jean-Marie

Mon Général, Mesdames Messieurs bonjour.

Deux choses importantes aujourd'hui, le beaujolais nouveau, et la fête d'Elise, présidente d'erizu ! Bonne fête Elise …

Je tenais à vous remercier d'être là aujourd'hui. Votre présence prouve votre attachement aux valeurs que nous partageons, l'amitié, la solidarité et le respect de la différence. Vous connaissez tous l'association "erizu". L'objectif de notre association est de changer le regard sur le handicap, en mettant le handicap au service de tous. Pour atteindre nos objectifs, nous créons des événements avec des personnes en situation de handicap ou non. Nous nous donnons chaque année un objectif : pour 2016, c'était offrir des vacances ou des weekend à des personnes avec autisme, à travers 2 associations, l’APAR et Pélagie.

Pour atteindre nos objectifs, nous avons besoin de partenaires. Un de nos partenaires, la ville de Salon de Provence. Merci Danièle, élue au handicap de la ville de Salon de Provence, d'être toujours présente à nos manifestations. Le partenariat de la ville de Salon est capital, si nous voulons changer le regard sur le handicap.

Autre partenaire capital, la Base aérienne 701 et l'Ecole de l'air. Merci Éric d'être là ce soir malgré ton emploi du temps difficile. Les valeurs que nous partageons sont les mêmes. Se battre pour ses idées, se battre pour un idéal, se battre pour mieux vivre ensemble sur notre planète, ces valeurs sont possédées par chaque militaire, et c’est ce que tu enseignes, chaque jour, à nos élèves officiers.

Enfin, Viala Lacoste, notre hôte depuis toujours. Merci Didier de nous accueillir encore une fois. Merci aussi à Eve et Daniel d’œuvrer à nos côté chaque jour depuis qu’erizu existe, et merci aussi à tout le personnel enseignant et non enseignant, merci à l’OGEC aussi. Apprendre à nos jeunes lycéens les valeurs du partage, du respect de la différence et du mieux vivre ensemble est un des objectif de cet établissement je le sais. J'ai remis le prix de la Légion Honneur à 4 élèves la semaine dernière. Ils ont prouvé, par leurs comportements, qu’ils étaient dignes de cette distinction. Je sais aussi que, chaque jour, cet établissement accueille des élèves à besoin éducatifs particuliers, des élèves en situation de handicap, des élèves différents. Énorme travail, mais quelle satisfaction.

L'année dernière donc, un certain nombre de jeunes ont récupéré de l'argent au cours de diverses manifestations :

  • Le baptême de l'air au profit de 80 personnes en situation de handicap, sur la Base aérienne 701 (Merci Eric pour ce que l’Armée de l’air fait pour nous),
  • « Hina Matsuri » ou la fête des filles selon la tradition japonaise, présidé par le Consul du Japon (merci aux organisateurs, en particulier Paloma),
  • Un vide-grenier organisé par l’association des parents d’élèves (merci Valérie d’être toujours à nos côtés)
  • « Culturallye » rallye culturel qui a permis à une centaine de personnes de découvrir Salon de Provence autrement, d’énigme en énigme (Merci aux enseignants qui ont œuvré pour cette réussite, Nathalie en particulier)

Deux milles euros ont donc été collectés par l’association
« erizu, le handicap au service de tous » tout au long de l'année, mais aussi par des lycéens, des élèves-officiers de l'Ecole de l'air, des parents d’élèves, des personnes en situation de handicap, des adultes ou des plus jeunes qui souhaitent soutenir notre action, « changeons notre regard sur le handicap ». Cette somme ne provient pas de collectes, mais est le fruit du travail de chacun, pour permettre à des personnes avec autisme de partir un peu en vacances ou de profiter d'un weekend de détente, dans les meilleures conditions possibles. 1000 euros revient donc à chaque association, l'APAR et Pélagie, puisque l'association erizu a décidé de ne rien garder pour elle. Cette somme ne changera pas le monde, mais elle aidera un peu l'action de chacun.

Pour terminer, j’ai remercié tous nos partenaires, mais je voulais aussi remercier tous les membres de l’association « erizu », qui mettent chaque jour le handicap au service de tous. Notre association, présidée par Elise, elle-même autiste, travaille chaque jour pour changer le regard sur le handicap. Nous ne sommes pas tous là, mais chacun selon ses possibilités donne de son temps et de son énergie dans cet objectif. Merci donc à tous les membres d’erizu d’être là encore et encore, aujourd’hui. Je vais vous livrer un scoop : chaque année, nous participons à un concours de la Société des Membres de la Légion d’Honneur, qui se nomme « l’Honneur en action ». L’honneur en action récompense des initiatives de particuliers ou d’associations qui expriment leur engagement envers ceux qui en ont le plus besoin.. Nous avons été trois fois lauréats de ce concours en 2012, en 2013 et en 2014. Et bien je viens d’apprendre que l’association erizu a gagné ce concours pour 2016 avec BIBLIOzen, qui est un projet qui vise à l’accès à la culture pour tous, à travers des permanences, mais également les activités dont j’ai parlé tout à l’heure, avec nos partenaires ici présents. Notre prix nous sera remis à l’Hôtel des Invalides à Paris le 12 janvier prochain. Donc félicitations à toute l’équipe d’erizu. Notre action est encore une fois reconnue en haut lieu. Avant ce geste officiel de remise de chèque, je laisse la parole au Général Eric Autellet s’il le souhaite.

 Je vous remercie

La Provence du 19 novembre 2016